Actus

Une jeune se filme en train de frapper son chien et publie la vidéo

Publié le
31/5/2023

Une vidéo choquante circule sur les réseaux sociaux, montrant un jeune garçon en train de frapper violemment un petit chien dans un garage à Vern-sur-Seiche. Les images ont été postées sur un groupe Snapchat le 29 avril 2023 et ont été signalées à l'association Stéphane Lamart, qui défend les droits des animaux.

Dans ces cinq vidéos, le jeune garçon donne des coups de pied répétés et violents au chien sans défense. La pauvre créature hurle de douleur et tente de se cacher, mais l'agresseur revient à chaque fois pour continuer son acte cruel. Les images sont insoutenables et témoignent d'une violence inacceptable envers un animal sans défense.

Face à ces actes de cruauté, l'association Stéphane Lamart a décidé de porter plainte et a informé le Procureur de la République de Rennes, Monsieur Philippe Astruc, ainsi que le référent à la protection animale au Parquet de Rennes. L'objectif est de faire prendre conscience de la gravité de ces actes et de poursuivre en justice l'auteur de ces maltraitances.

Stéphane Lamart, président-fondateur de l'association, souligne l'importance de l'évolution de la loi en matière de responsabilité pénale des mineurs. Selon lui, dès l'âge de 10 ans, un enfant est capable de comprendre la gravité de ses actes et doit en assumer les conséquences. Il appelle donc à une modification de la loi afin de pouvoir poursuivre les mis en cause dès cet âge.

Une vidéo choquante circule sur les réseaux sociaux, montrant un jeune garçon en train de frapper violemment un petit chien.

Il est à noter que d'autres pays européens réfléchissent également à abaisser l'âge de la responsabilité pénale. La Suisse envisage de le porter à dix ans, tandis que les Pays-Bas l'ont déjà abaissé de quatorze à douze ans en 1994. Cette évolution législative est nécessaire pour lutter contre les actes de cruauté envers les animaux et pour sensibiliser les jeunes aux conséquences de leurs comportements.

Les images de cette vidéo ont suscité l'indignation et l'indignation généralisée sur les réseaux sociaux. De nombreux internautes ont exprimé leur colère et leur soutien à l'association Stéphane Lamart. Des appels à la justice et à des sanctions sévères ont été lancés pour condamner fermement ces actes de maltraitance.

Cette affaire met en lumière la nécessité de sensibiliser les jeunes dès leur plus jeune âge au respect et à la bienveillance envers les animaux. L'éducation et la prévention sont des éléments clés pour lutter contre la violence animale et construire une société plus empathique et respectueuse envers les êtres vivants.

Publicité