Les + Lus

Un chien attaché à un portail de la SPA meurt de déshydratation

Publié le
17/10/2023

Toulouse, Haute-Garonne, Occitanie - Le 11 octobre 2023, un acte de maltraitance animale est porté devant la justice à Toulouse. Une femme doit répondre de ses actes, ayant abandonné son chien en le laissant attaché au portail de la Société Protectrice des Animaux (SPA), le condamnant à une mort déshydratée. Cette triste affaire remonte au 5 août 2022 et est au centre de l'attention médiatique et juridique.

La prévenue avait choisi délibérément d'abandonner son chien en l'accrochant au portail de la SPA, une décision qui devait s'avérer fatale pour l'animal. La raison invoquée par la femme enceinte était son incapacité à contacter le refuge, déjà débordé par les nombreux cas d'abandon. Dans une tentative désespérée de se séparer de son chien, elle a demandé à son père de l'attacher près de la SPA, espérant qu'il serait pris en charge. Cependant, la suite des événements prendra une tournure tragique.

Le 9 août 2022, réalisant que la SPA n'avait pas récupéré son chien, un croisé labrador âgé de seulement deux ans, prénommé Manny, la propriétaire s'est inquiétée. Elle a alors contacté la SPA pour vérifier si son animal de compagnie avait été pris en charge. Malheureusement, la réponse qu'elle a reçue était négative. Face à cette nouvelle, la SPA a immédiatement déclenché une alerte de disparition et a informé les autorités.

La police a été rapidement mobilisée, collaborant avec la SPA pour résoudre ce mystère. Ils ont identifié la propriétaire de Manny, qui les a mis en contact avec son père. L'objectif était de retrouver le lieu précis où le chien avait été abandonné, et ainsi découvrir ce qui était advenu de lui.

Lorsque le père de Manny a été interrogé, il a révélé qu'il avait attaché le chien près d'un portail isolé, situé à proximité de la SPA. Manny avait à sa disposition une laisse d'un mètre de long et portait une muselière, l'empêchant ainsi de se faire remarquer ou entendre. Il s'est ensuite rendu sur les lieux pour vérifier la situation de l'animal.

Le pauvre Manny a été laissé à son triste sort, sans aucune possibilité de s'échapper. 

Malheureusement, le triste tableau qu'il a découvert était des plus déchirants. Manny était décédé, toujours attaché au portail, victime de la canicule implacable. L'animal avait souffert dans des conditions atroces, sans accès à de l'eau, de la nourriture, ou la possibilité de manifester sa détresse.

Cette affaire a provoqué une indignation générale, et une plainte a été déposée contre la propriétaire de Manny pour abandon volontaire. L'association "Stéphane Lamart, Pour la défense des droits des animaux," s'est également portée partie civile, cherchant à obtenir justice pour le chien qui a tragiquement perdu la vie dans des circonstances inhumaines. Ils seront présents lors de l'audience qui se tiendra le mercredi 11 octobre 2023 à 14h00 devant le tribunal judiciaire de Toulouse.

La tragique histoire de Manny est un rappel brutal des conséquences de l'abandon des animaux de compagnie. La négligence et la cruauté envers les animaux ne doivent pas rester impunies, et cette affaire met en lumière l'importance de la sensibilisation à la protection des droits des animaux. Espérons que cette affaire puisse servir de rappel poignant à tous ceux qui ont la responsabilité d'un animal de compagnie, afin qu'ils traitent leurs compagnons à quatre pattes avec amour et respect.

Publicité