Un chasseur abat un chien errant

Un homme a été placé sous contrôle judiciaire, à Rieux-Volvestre, en Haute-Garonne. Selon les informations du site BFM TV, l'individu, chasseur à ses heures perdues, est accusé d’avoir abattu de sang froid un Malinois, le 18 novembre 2022.

Les faits se sont déroulés devant le domicile du suspect. L’homme, ainsi qu’un camarade, se trouvait dans sa voiture lorsqu’un chien est entré dans l’habitacle. Le conducteur est d'abord allé chercher son chien de chasse pour faire sortir l’animal de la voiture. Quelques instants plus tard, l’autre homme est retourné dans sa maison pour s’emparer d’un fusil de chasse. Il a alors tiré sur le chien errant, qui se trouvait toujours dans les environs. L’animal est mort sur le coup.

Un Malinois a été abattu par un chasseur (Illustration : Pixabay)
Publicité

Les voisins, alertés par les coups de feu, ont prévenu la gendarmerie, qui a mené une enquête pour remonter jusqu’au tireur. Celui-ci a été déféré au parquet au début du mois de décembre 2022. Son procès se tiendra le 8 février 2023. Il risque jusqu’à 5 ans de prison et 75 000 euros d’amende, les faits ayant entraîné la mort de l’animal.

Au cours des quelques semaines précédentes, plusieurs chiens ont perdu la vie dans des circonstances similaires. Rubi, une chienne Boxer, a été abattue de deux balles alors qu’elle se trouvait dans le jardin de ses propriétaires. Peu après, un Berger allemand, prénommé Naïki, perdait la vie après avoir été confondu avec un sanglier.

✍ Article publié le
7/12/2022
par
Andrea A.