Actus

Triste découverte d'un golden retriever mort au Havre

Publié le
12/10/2023

Un tragique cas de maltraitance animale a récemment secoué la ville du Havre, en Seine-Maritime, lorsque le cadavre d'un Golden Retriever a été découvert dans un appartement. L'animal avait été laissé seul pendant trois interminables semaines, privé de nourriture et d'attention. Cette terrible négligence a suscité l'indignation de la communauté locale et au-delà, remettant en question la responsabilité des individus qui décident de prendre des animaux de compagnie sans assumer leurs devoirs envers eux.

La triste histoire a débuté en septembre 2023 lorsque les autorités ont reçu une plainte du voisinage au sujet de cafards envahissant l'appartement en question. À leur arrivée, ce qu'ils ont découvert a été bien au-delà des infestations d'insectes. Ils ont fait une découverte macabre, un Golden Retriever sans vie, victime de la faim et de la négligence. La propriétaire de l'appartement, une femme de 36 ans, avait quitté son domicile sans prendre aucune disposition pour le bien-être de son animal de compagnie.

Cette découverte choquante a conduit à l'arrestation immédiate de la propriétaire, qui a été placée en garde à vue pour son acte inexcusable. L'animal avait été livré à lui-même pendant une période de trois longues semaines, exposé à la faim et à la solitude. L'abandon cruel dont il a été victime a suscité des questions sur la responsabilité et l'empathie envers les animaux de compagnie.

Marie-Christine Lebreton, présidente de l'association Société Havraise de Protection Animale (SHPA), a exprimé son chagrin devant ce tragique incident. Elle a déclaré :

"Ce n'est malheureusement pas la première fois que nous sommes confrontés à ce type de situation."

L'association SHPA, comme d'autres organisations de protection des animaux, travaille sans relâche pour lutter contre la maltraitance animale et défendre les droits des animaux dans la région. Ces actes de négligence flagrante mettent en lumière l'importance de l'éducation et de la sensibilisation à la responsabilité envers les animaux de compagnie.

De plus, il est apparu que la propriétaire défaillante avait acquis un autre chien, un Pitbull, sans le déclarer. Cet animal était également en très mauvais état, ayant été négligé et maltraité. Heureusement, l'association SHPA a pris en charge le Pitbull et lui a offert les soins nécessaires pour qu'il puisse récupérer. Marie-Christine Lebreton a révélé

"Il n'avait plus de poils car il était infesté de puces. C'est un chien très gentil. Il va de mieux en mieux."

Cette histoire tragique souligne la nécessité de réglementer la possession d'animaux dangereux et de garantir leur bien-être.

La propriétaire irresponsable devra répondre de ses actes devant la justice. Elle a été convoquée au tribunal et doit comparaître le 10 avril 2024 pour répondre de l'abandon ayant entraîné la mort de son chien. La Fondation 30 Millions d'Amis, une organisation renommée de défense des animaux, se porte partie civile dans cette affaire. Leur implication souligne l'importance de poursuivre les responsables de la maltraitance animale et de plaider en faveur de lois plus strictes pour protéger les droits des animaux.

Cette tragédie met en évidence la nécessité urgente de sensibiliser le public à la responsabilité et au respect envers les animaux de compagnie. Les animaux dépendent entièrement de leurs propriétaires pour leur bien-être, et l'abandon et la négligence sont inacceptables. Les conséquences de ces actes sont dévastatrices, comme en témoigne la mort tragique du Golden Retriever du Havre. La justice doit être rendue, et les défenseurs des droits des animaux doivent continuer à lutter pour que de tels actes cruels ne restent pas impunis. Les animaux méritent d'être traités avec amour, respect et compassion, et il est de notre devoir en tant que société de veiller à ce que cela se produise.

Publicité