Retrouvés sur un terrain vague, ces 30 lévriers étaient si maigres qu'ils ne tenaient plus debout

Une trentaine de lévriers (26 chiens et 6 chiots) ont été découverts, au début du mois de février, sur un terrain vague de l'Aude situé entre les communes de Fitou et Feuilla.

levriers-aude-1

Source : Facebook/ASEMA

L’ASEMA(Association Service Enquête Maltraitance Animale) avait été alertée par un habitant des environs qui affirmait avoir vu les nombreux canidés errer près d'une propriété, dans un état de maigreur alarmante.Dépêchés sur place, les membres de l'association ont effectivement découvert un désolant spectacle : certains chiens n'avaient plus que la peau sur les os et ne pouvaient même plus marcher ou se tenir debout tant ils étaient affaiblis.

levriers-aude-4

Source : Facebook/ASEMA

Les lévriers ont immédiatement été pris en charge et répartis dans plusieurs refuges du Sud de la France, tandis qu'une enquête a été ouverte pour faire la lumière sur les faits.Une plainte pourmaltraitance a par la suite été déposée à la gendarmerie de Port-Leucate.

levriers-aude-2

Source : Facebook/ASEMA

Des familles d'accueil sont désormais recherchées pour accueillir les chiens lorsque ces derniers auront effectué leur convalescence. Si vous êtes intéressés, n'hésitez pas à contacter l’ASEMA.

Via : 20 Minutes

* * *

Chez Holidog, nous voulons améliorer la vie de nos compagnons : nous vous permettons de le laisser en famille d'accueil pendant vos voyages (testez la garde), de le combler avec une box chaque mois (une box offerte ici) et de lui donner le meilleur avec notre nouveau service d'alimentation ultra-premium livré en 1h (sur invitation seulement). Merci de nous faire confiance !En France, l’article 512-1 du Code pénal prévoit une peine maximale de deux ans de prison accompagnés de 30 000 euros d’amende pour les tortionnaires d’animaux. Une peine insuffisante au regard des sanctions réservées à d’autres délits.La Fondation 30 Millions d’Amis a lancé une pétition pour demander que l’article 512-1 du Code pénal soit révisé et que les sanctions soient aggravées. Pour la signer, cliquez ici.

* * *

Sur le même sujet

Tout le monde doit signer cette pétition pour plus de sévérité contre la cruauté envers les animaux

Publicité
✍ Article publié le
8/3/2017
par