Actus

Les secrets des funérailles pour animaux de compagnie en France

Publié le
4/4/2023

Les funérailles pour les animaux de compagnie sont une pratique de plus en plus courante en France. L'inhumation d'animaux domestiques est une option offerte par les cimetières, comme le cimetière d'Asnières-sur-Seine, le premier au monde à le proposer en 1899. Les propriétaires d'animaux peuvent donc enterrer leur compagnon de route fidèle et constant dans un endroit dédié, souvent décoré avec des bouquets de fleurs, des peluches et des pierres tombales.

Le travail de préparation des corps pour ces funérailles est également pris en charge par des professionnels. Jade, une jeune femme de 23 ans, travaille dans un crématorium pour animaux et s'occupe de préparer les animaux décédés pour leur dernier voyage. Elle s'assure que les animaux soient aussi beaux, naturels et reposés que possible pour les propriétaires. Ce dernier soin, bien qu'il puisse sembler délicat, est crucial pour aider les propriétaires à faire leur deuil et à dire au revoir à leur ami fidèle.

Cependant, la pratique des funérailles pour les animaux de compagnie reste taboue. Les gens ont souvent du mal à comprendre pourquoi quelqu'un voudrait enterrer son animal de compagnie. La mort est déjà un sujet tabou, mais la mort d'un animal de compagnie l'est encore plus. La pratique des funérailles pour animaux est souvent mal comprise et peu connue, même si les options pour dire au revoir à son animal de compagnie sont nombreuses, comme l'enterrement, l'incinération collective, individuelle, accompagnée ou non d'une cérémonie.

Une tombe dédiée à un chien. (Source : BERTRAND GUAY / AFP)
Publicité

La question de la sépulture commune est également problématique. En effet, les propriétaires qui ne choisissent pas de faire des funérailles pour leur animal voient leur animal enterré dans une fosse commune. Cette situation peut être difficile pour les propriétaires qui aimeraient que leur animal soit enterré dans un endroit plus personnel.

La France pourrait bientôt se joindre à d'autres pays européens, tels que l'Allemagne, le Royaume-Uni et la Suisse, qui permettent aux propriétaires de se faire enterrer avec leur animal de compagnie. Une proposition de loi visant à autoriser les propriétaires à réserver une place dans leur sépulture pour leur animal de compagnie a été déposée par Alexandre Vincendet, député LR du Rhône. Cette proposition de loi a été approuvée par 68 % des Français selon un sondage Ifop.

Les funérailles pour les animaux de compagnie sont une pratique en augmentation en France, bien que souvent mal comprise et taboue. Les cimetières pour animaux offrent aux propriétaires la possibilité de dire au revoir à leur compagnon de route fidèle et constant de la manière la plus personnelle possible. Avec l'autorisation de se faire enterrer avec leur animal de compagnie, les propriétaires pourront continuer à honorer leur ami fidèle même après leur mort.

(Image d'illustration : Bertrand Guay/AFP)