Vivre Ensemble

Les 5 erreurs les plus fréquentes à éviter lorsqu'on adopte un chien

Publié le
12/2/2016

Faire de son toutou un chien heureux, bien élevé et en parfaite santé n'est pas une mince affaire. Si vous avez fait le choix d'adopter un animal, vous savez à quel point le chemin est parsemé de défis en tout genre (et de grandes joies bien sûr !).Même les mieux préparés commettent des erreurs, et c'est bien normal. C'est en se trompant qu'on apprend.Mais pour tout de même éviter les plus communes, et pour donner confiance à tous les jeunes heureux adoptants, nous vous proposons de garder en tête ces 5 pièges à éviter. N'hésitez pas à partager vos conseils dans les commentaires !

1. Adopter sur un coup de tête

lying-under-the-table Common Mistakes Made By Dog Owners BowWow Times

Source : petsworld

Bien sûr, il n'y a rien de plus difficile que de resister à la bouille adorable d'un petit chiot. Mais adopter un animalest une lourde responsabilité. C'est un choix de vie, un engagement de plusieurs années. En aucun cas, c'est une décision qui doit être prise à la légère.Malheureusement, les refuges continuent de voir arriver des centaines d'animaux chaque jour car les adoptions ou achats "coup de coeur" sont encoretrop fréquents. Réfléchissez-y attentivement, à tête reposée : avez-vous la possibilité de bien vous occuper de ce nouveau compagnon pour le reste de sa vie ?Et pensez à bien vous renseigner sur les caractéristiques des différentes races, certaines sont en effet trop exigeantes pour une première adoption.

2. Manquer de cohérence et de discipline

Common Mistakes Made By Dog Owners BowWow Times

Source : mnn

Si vous vous apprêtez à accueillir un chien dans votre foyer, tous les membres de la famille doivent être accordés. Si vous lui interdisez de monter sur le lit et que votre mari, soeur ou père le lui autorise, c'est une situation perturbante pour votre chien.Ildoit en effet être confronté aux mêmes règles avec tout le monde. Alors harmonisez vos exigences !Surtout dans les premiers mois de sa vie, les chiens ont besoin d'un cadre stable et de messages éducatifsallant tous dans la même direction.

3. Rater l'étape de la socialisation

MDP_OurPack Common Mistakes Made By Dog Owners BowWow Times

Source : wearethecure

Les chiens sont des animaux grégaires, ils s'épanouissent en appartenant à un groupe, une meute (d'humains ou de chiens !) et ont besoin de contacts réguliers avec d'autres canidés.Comme chez lesenfants, la capacité à socialiser s'apprend dès le plus jeune âge. Et si vous venez d'adopter un chiot, il est fondamental de lui enseigner à nouer des relations saines et pacifiques avec ses congénères.Emmenez-le régulièrement au parc et laissez-le interagir avec les autres chiens. Son équilibre psychologique en dépend. Vous réduirez ainsi les risques de développement de troubles du comportement.

4. Ne pas lui offrir suffisamment de stimulations, physiques et mentales

seven-ways-to-keep-your-dogs-mind-active-and-engaged-522b4ace4e78a

Source : pets4homes

Les chiens ont énormémentd'énergie à revendre. D'autant plus lorsqu'ils sont jeunes. Il est ainsi très important de leur offrir un environnement riche en stimulations de toutes sortes.Physiques d'abord, car si votre chien ne fait pas assez d'exercice, le surplus d'énergie accumulé a des chances de se transformer en comportements indésirables (aboiements, destruction d'objets...).Mentales aussi, car le cerveau des chiots a besoin d'être sollicité de toute part pour se développer correctement : rencontre avec d'autres chiens, sortiesdans des environnements variés etc.

5. Le laisser seul à la maison trop longtemps, trop souvent

bored-dog

Source : wirralcaninehydrotherapy 

Laisser votre chien seul chez vous trop longtemps et de façon régulière est très mauvais pour sa santé mentale (et physique). Très souvent, les chiens qui subissent l'absence répétée de leur famille humaine développent des troubles comportementaux.L'un des plus courants estlanévrose de l'abandon. On en parle ici, et on vous suggère des solutions.Prenez bien soin de lui offrir autant de distractions et d'attention que possible. Et si votre rythme de vie ne vous permet pas d'être souvent chez vous, pourquoi ne pas faire appel à un passionné des animaux qui lui rendra visite régulièrement et lui fera faire de l'exercice ?

*      *      *

Publicité