Bien-être animal : l'Assemblée nationale tergiverse ?

La Fondation 30 Millions d'Amis dénonce sur son site Internet le classement de trois pétitions électroniques par la Commission des affaires économiques de l’Assemblée nationale. Ces pétitions concernaient trois sujets jugés particulièrement sensibles : la suspension du transport des animaux de boucherie l'été, l'interdiction de l'abattage sans étourdissement et l'interdiction des manèges à poneys.L'association dénonce :

En « classant » 3 des pétitions mises en ligne par la Fondation 30 Millions d’Amis, l’Assemblée nationale empêche ainsi toute possibilité à la représentation nationale d’ouvrir le débat démocratique sur ces questions importantes.

Source : AFP / Olivier Laban-Mattei

Le bien-être animal s'invite de plus en plus en politique et est devenu l'une des précautions majeurs des Français, qui y accordent une importante toute particulière. La plateforme de l'Assemblée ne donne aucune justification quant au rejet de ces trois pétitions. Il semblerait cependant que le motif se trouve dans le nombre de signatures recueillies. Anne Lise Meurier, conseillère du député Cédric Villani, explique :

Le Bureau de la commission a décidé le classement d’office des pétitions n’ayant pas recueilli plus de 10 000 signatures dans un délai de 6 mois après leur dépôt. Une règle que la Fondation n'a pas réussi à retrouver sur la plateforme !

La Fondation rappelle que 85 % des Français rejettent le modèle de l'élevage intensif, selon un sondage IFOP de janvier 2021. L'interdiction des manèges à poney, elle, a bien été examinée en première lecture par l'Assemblée, mais n'est toujours pas à l'ordre du jour au Sénat.Reha Hutin, la présidente de la Fondation 30 Millions d'Amis, ne baisse pas les bras :

J’invite chaque citoyen à utiliser ce nouvel outil démocratique pour porter la voix des animaux jusque dans les rangs de la représentation nationale. La demande sociétale autour du bien-être animal n’a jamais été aussi forte : aux politiques de s’en saisir !

(Image d'illustration : Belga/Nicolas Maeterlinck)

Publicité
✍ Article publié le
30/6/2021
par
Andrea A.