Tétanos du chien

Plus connue et plus courante chez l'homme, le tétanos n'en peut pas moins toucher le chien. Quels sont les symptômes ? Et que faire si votre animal est atteint ?

Qu'est-ce que le tétanos du chien ?

Le tétanos est une maladie provoquée par une bactérie, le Clostridium tetani ou bacille tétanique, qui pénètre dans l'organisme via une blessure cutanée. Une fois dans l'organisme, la bactérie produit de la tétanoplasmine, une toxine très dangereuse qui attaque très vite son porteur en s'en prenant à son système nerveux.

Le tétanos doit avant tout trouver une voie d'entrée dans l'organisme. Cette voie d'entrée peut prendre la forme d'une morsure, une blessure provoquée par un objet, mais également par des épillets, ces herbes en forme d'épis qui pullulent au moment du printemps et de l'été. En d'autres termes, toute plaie ouverte présente un risque. La contamination se fera ensuite au contact plus particulièrement d'un objet rouillé, milieu de prédilection du bacille pour son développement.

Quels sont les symptômes du tétanos du chien ?

Le tétanos du chien se caractérise par la présence de spasmes musculaires, la maladie touchant le système nerveux. On retrouve également une raideur au niveau du membre touché, une difficulté à se tenir et à se mettre debout. Le visage de l'animal se contracte, avec les lèvres tirées en arrière, donnant alors l'impression que le chien "sourit".

Une fièvre de plus de 42° s'installe au bout de quelques jours. Les contractions s'aggravent dès que l'animal est touché, ou en contact avec de la lumière. La respiration devient difficile et rapide, avec une salivation plus importante en raison d'une incapacité à déglutir. Si rien n'est fait, la mort peut survenir par asphyxie.

La période d'incubation du tétanos est de 3 à 18 jours.

Source : The BMJ

Quel traitement contre le tétanos du chien ?

Le traitement se fait à base d'antibiotiques visant à éliminer la bactérie de l'organisme. Le vétérinaire administrera également un sérum antitétanique pour lutter contre les toxines et des médicaments décontractants pour les spasmes musculaires.

Chez vous, votre chien devra être placé dans un endroit calme et sombre afin de faciliter sa guérison, qui peut être longue : jusqu'à une trentaine de jours. En général, une période d'hospitalisation complète est nécessaire.

La maladie présente un risque de mortalité de 50 % dans le cas d'un tétanos généralisé, et de seulement 10 % dans le cas d'un tétanos localisé.

Pour prévenir le tétanos, vous pouvez passer sur les plaies de votre animal avec des substances libérant de l'oxygène. La bactérie se développe en effet en anaérobie, c'est-à-dire dans des milieux défaits d'oxygène. Un vaccin existe également, qui, s'il n'est pas efficace à 100 %, sera malgré tout une bonne protection dans la plupart des cas.