Squelette du chien

Comme tous les mammifères, le chien est un vertébré. Le squelette du chien est composé d'environ 300 os, mais ce nombre peut varier d'une race à l'autre. On dit que le chien est "plantigrade", c'est-à-dire que ses pattes reposent au sol uniquement grâce à sa troisième phalange.

La structure osseuse du chien joue différents rôles. Elle permet d'une part de maintenir l'ensemble de son corps, et d'assurer sa mobilité. Le squelette est là pour attacher les ligaments et les muscles. La moelle osseuse contenue dans les os sert à la fabrication et au mouvement continu des cellules sanguines.

Les os du chien, tout comme ceux des hommes, peuvent subir des fractures, être sujets à des malformations, ou des maladies.

Apprenez-en plus sur le squelette du chien (sa composition et son articulation), ainsi que sur les diverses pathologies osseuses dont le chien peut souffrir au cours de sa vie.

La partie axiale du squelette du chien

La partie axiale du squelette du chien comporte le crâne, le thorax, le bassin et les vertèbres. Le crâne est composé de 50 os. Le chien peut avoir différentes formes de crâne : mésocéphale (de proportion et de longueur moyennes), brachycéphale (la tête est très courte et large, comme les Bouledogues) ou dolichocéphale (chiens à la tête longue et fine, comme les Lévriers).

Le crâne sert à protéger le cerveau du chien et comporte l'os occipital (à l'arrière), l'os pariétal, l'os temporal, l'os frontal, l'os zygomatique, le maxillaire, la dentition du chien, une mandibule ainsi qu'une bulle tympanique.

A l'arrière du crâne, on trouve la colonne vertébrale du chien. Elle s'étend du cou à la queue et est composée de vertèbres : les vertèbres cervicales, thoraciques, lombaires, sacrées et caudales.

squelette du chien

Source : l'école des chiens

La cavité thoracique du chien est limitée par les vertèbres thoraciques dorsalement, le sternum ventralement, et les côtes avec leur cartilage latéralement.

La partie appendiculaire du squelette du chien

Le membre thoracique du chien n'a pas réellement d'attache avec le tronc, mais des sangles musculaires allant de la scapula à l'humérus, et de la tête/encolure au tronc.

Chaque membre thoracique comporte la clavicule et la scapula (au niveau de l'épaule), l'humérus (os du bras), le radium (qui forme la base osseuse de l'avant-bras avec l'ulna), et l'ulna.

La plupart des articulations du chien sont synoviales, et les attaches sont majoritairement des muscles. La carpe, qui correspond au poignet chez l'Homme, est constituée de plusieurs os de petite taille disposés sur deux rangées. Les métacarpes sont au nombre de 5 et sont maintenus par de solides ligaments. Chaque métacarpe correspond à un doigt, ou série de 3 os (les phalanges).

Le membre pelvien du chien, autrement dit le bassin, est composé de 2 os coxaux, eux-même composés de l'ilium, l'ischium, et le pubis. Ce sont des os plats qui convergent vers l'acétabulum, une surface articulaire qui reçoit la tête du fémur pour former l'articulation de la hanche.

Le fémur du chien, ou os de la cuisse, s'emboîte dans l'os coxal pour former l'articulation de la hanche. L'autre extrémité du fémur est occupée par la rotule.

Le tibia, qui est l'os principal de la jambe, est un os très fin dont l'extrémité est presque plate, et constitue avec le fémur l'articulation fémoro-tibiale.

Enfin, le tarse est un ensemble d'os unis par des articulations synoviales. Le calcanéum permet l'articulation du jarret. Puis nous retrouvons les métatarses et les doigts.

Les maladies osseuses dont peut souffrir le chien

Le tissu osseux est généralement résistant face aux infections. Toutefois, il peut être en contact avec des bactéries, à l'occasion par exemple d'une intervention chirurgicale. Le chien peut également souffrir de malformation osseuse.

On observe parfois des problèmes de croissance, généralement causés par une alimentation insuffisante en calcium et en minéraux de la mère. Les chiots connaissent donc des fragilités osseuses sur le long terme.

squelette chien

Source : Educol.net

Le chien peut également souffrir de dysplasie de la hanche. Il s'agit d'un asymétrie de la tête du col du fémur et de sa cavité. C'est une maladie génétique qui touche principalement les grands chiens.

Comme chez tous les vertébrés, des fractures peuvent arriver. Dans ce cas, seul un vétérinaire pourra proposer à votre chien une solution efficace.

Des tumeurs peuvent également s'implanter dans les os de votre chien, même si ce cas de figure est tout de même très rare.

Enfin, le vieillissement est responsable d'une fragilité osseuse car les chiens âgés assimilent bien moins le calcium.