Hépatite de Rubarth

L’hépatite de Rubarth est une maladie très contagieuse chez les chiens, mais qui n'est pas transmissible à l'homme.

Qu'est-ce que l'hépatite de Rubarth ?

L'hépatite de Rubarth est une maladie provoquée par un virus dont la contamination se fait par voie directe ou indirecte. Les animaux contractent l'hépatite par contact avec les selles, l'urine ou la salive d'un autre chien déjà touché, ou avec un objet souillé.

Une fois dans l'organisme, le virus se répand dans le sang et attaque l'endothélium vasculaire, ainsi que les tissus pulmonaires, rénaux et hépatiques. L'hépatite de Rubarth est une maladie grave, qui peut laisser des séquelles. L'incubation dure de 3 à 6 jours.

Quels sont les symptômes de l'hépatite de Rubarth ?

L'hépatite de Rubarth se manifeste par différents symptômes très variables, ce qui la rend d'autant plus difficile à identifier sans examen vétérinaire. La maladie peut en plus provoquer une mort subite, et son issue est fatale dans 10 à 30 % des cas, surtout chez les très jeunes chiens. Elle peut en effet se combiner à la maladie de Carré ou à la parvovirose, et faire des dégâts considérables.

Dans sa forme la plus aiguë, l'hépatite de Rubarth est mortelle dans les trois semaines qui suivent la contamination, en particulier chez les chiots qui peuvent être emportés en 72 heures. Les syndromes plus classiques sont la fièvre, l'anorexie, la fatigue et l'abattement.

Les amygdales gonflent, ainsi que les ganglions lymphatiques sous mandibulaires. L'animal connaît aussi une perte d'appétit, et donc un amaigrissement. En fonction du stade de la maladie, avancé ou non, un ictère (jaunisse) pourra aussi faire son apparition. Enfin, le chien souffrira de douleurs abdominales. La forme la plus bénigne de la maladie présente une simple fièvre et de la diarrhée.

Le foie gagne en volume, avec apparition de saignements au niveau des gencives. Chez certains individus, l'œil prend une coloration bleue, provoquée par la formation d'un œdème.

hépatite rubarth

Source : SPA

Quel traitement pour l'hépatite de Rubarth ?

Malheureusement, il n'existe pas de traitement : seul le vaccin est efficace pour lutter contre la maladie. Après un examen confirmant la présence de l'hépatite, le vétérinaire prescrira un traitement avant tout palliatif, destiné à limiter l'évolution de l'hépatite. Il s'agira de limiter les surinfections, via des anti-biotiques, dans anti-émétiques, des anti-diarrhéiques, des médicaments visant à favoriser la coagulation du sang…

Il s'agit donc d'un traitement très lourd, parfois associé aussi à des anti-inflammatoires pour contrôler la douleur. Le meilleur moyen de prévention est donc de vacciner votre chien, entre l'âge de 8 à 10 semaines – d'autant que plus l'animal est jeune, plus il est exposé à des risques de mort très rapide après contamination.