Appareil respiratoire du chien

L'appareil respiratoire du chien fonctionne grâce à un processus complexe impliquant plusieurs organes.

Fonctionnement de l'appareil respiratoire du chien

Les voies respiratoires supérieures (nez, larynx) permettent à l'air de pénétrer dans l'organisme. L'air descend ensuite dans les sinus, puis la trachée. La trachée est un conduit qui relie le larynx aux bronches. C'est par là que l'air passe lors de l'inspiration et de l'expiration.

Les poumons du chien, par nombre de deux, se situent dans la cage thoracique. Le poumon droit est plus gros que le poumon gauche. Chaque poumon est entouré d'une membrane séreuse, la plèvre. Les alvéoles pulmonaires achèvent le parcours de l'air dans l'organisme du chien. C'est d'ailleurs dans les alvéoles que l'air se charge en oxygène et se décharge en dioxygène.

Le diaphragme, situé sous les poumons, sert à la ventilation pulmonaire.

Source : Des hommes et des chiens

Difficultés du fonctionnement de l'appareil respiratoire chez le chien

Si votre chien a du mal à respirer, il peut souffrir de problèmes au niveau de son appareil respiratoire. Si l'appareil respiratoire haut est touché, à savoir le nez, le larynx, le pharynx, la trachée, votre compagnon respirera en émettant des sons tels que des ronflements ou des claquements. Ce genre de problème touche en particulier les chiens à nez plat, comme le carlin, le boxer, le bouledogue. La trachée peut être écrasée, ce qui complique le passage de l'air. Attention également au coup de chaleur, qui peut perturber le fonctionnement de l'appareil respiratoire.

L'appareil respiratoire bas, c'est-à-dire les poumons et les bronches, peut également être responsable de difficultés à la respiration. Parmi les problèmes, on évoquera la pneumonie, une infection des poumons ou des bronches, un écoulement pleural.

Il est toujours très important de consulter un vétérinaire si vous soupçonnez des problèmes de respiration de votre chien. Seul un professionnel pourra poser un diagnostic clair.