Une expérience démontre que les chiens sont capables de ressentir l'injustice

Chiens, chats, singes, oiseaux... l'intelligence animale fait régulièrement l'objet de débats et de recherches scientifiques, et chaque jour, nous en apprenons un peu plus sur les capacités de ceux qui partagent aussi notre planète.

Source : BFMTV

Récemment, Le Parisien a interrogé une vétérinaire-psychiatre sur les capacités et comportements animaux, et sur les similitudes qu'ils ont avec l'Homme. A travers différentes expériences, elle nous explique notamment que les chiens peuvent ressentir l'injustice.C'est prouvé, les animaux disposent d'une intelligence qui leur est propre, et peuvent également ressentir un large éventail d'émotions, à l'image de nous autres les humains. Humour, solidarité, chagrin : les animaux ne sont pas en restes du côté des sentiments. Certains perroquets rougiraient même d'émotion.

Source : Nuage Ciel d'Azur

D'autres animaux, si ce n'est tous les animaux, ont certaines capacités, parfois plus développées que celles des humains. Claude, Beata, vétérinaire-psychiatre interrogée pour Le Parisien, a indiqué :

Une expérience a été faite avec un gorille à qui l’on a montré une succession de nombre dans des cases et qui devait les retrouver ensuite. Il a pu mémoriser une suite de 19 chiffres, ce qui démontre des capacités très supérieures à l’esprit humain. Un chien baptisé Chaser a été capable d’ingurgiter plus de mille mots. Certains êtres humains ont moins de vocabulaire.

Selon la spécialiste, les animaux seraient même capables de raisonnements poussés.

Une expérience a été menée avec un chien appelé Ricco qui connaissait environ 300 mots. Dans une pièce, on avait placé six objets. Il connaissait le nom de cinq de ces objets, mais pas le nom du sixième qui était un cube noir. Quand on lui a demandé d’aller chercher le cube noir, il l’a ramené car il a déduit que c’était le seul objet dont il ne connaissait pas le nom. On pensait que seul l’Homme était capable de faire cela.

Source : Canidia

Mais plus surprenant encore, les chiens seraient également capables de ressentir l'injustice. Explications de Claude Beata :

Une expérience a été menée avec deux chiens à qui ont demandé de donner la patte. Cinq fois de suite, on a donné au premier chien une récompense à chaque fois qu’il le faisait, mais pas de récompense à l’autre. Au bout de la sixième fois, la petite chienne à qui on ne donnait rien regardait les gens autour d’elle avec un air de tristesse et des signes de détresse. Elle a fini par arrêter de donner la patte pour signifier qu’elle trouvait la situation injuste.

On oublie souvent que les humains ne sont pas les seuls à être dotés de pareilles facultés. Les animaux, comme les chiens et les chats, pourraient bien nous surprendre (et nous apprendre) !

Publicité
✍ Article publié le
7/10/2018
par
Andrea A.