Actus

Une association alerte sur l'augmentation des abandons de NAC avec l'été

Publié le
10/7/2023

À l'approche des vacances, les abandons d'animaux ne concernent pas seulement les chiens et les chats, mais également les nouveaux animaux de compagnie (NAC). Dans le pays de Bray, dans l'Oise, le refuge "La compagnie des NAC" est l'un des rares refuges de la région à accueillir ces animaux. Ondine Eliot, créatrice du refuge, raconte l'histoire de Lila, une NAC trouvée sur une aire d'autoroute.

Cet abandon marque le début de la période estivale où certains propriétaires choisissent de se débarrasser de leurs animaux. Malheureusement, de nombreux animaux sont abandonnés sur les aires d'autoroute, dans les parcs ou même en pleine rue. Ondine Eliot explique que lorsqu'ils ont de la place au refuge, ils prennent en charge ces animaux abandonnés. Elle mentionne également des situations cruelles où des animaux sont jetés chez des gens ou trouvés dans les poubelles. Heureusement, il y a des personnes bienveillantes qui appellent le refuge pour leur signaler ces situations et demander de l'aide.

Il est important de noter que peu de refuges sont spécifiquement adaptés aux NAC. Ondine Eliot a décidé d'ouvrir "La compagnie des NAC" en raison du manque de structures de ce type en France. Environ 20% des refuges sont en mesure d'accueillir ces animaux et de leur fournir les soins nécessaires. Ondine, passionnée par les animaux depuis son plus jeune âge, a toujours été engagée dans la protection animale. Elle a fondé sa première association pour les requins à l'âge de 12 ans et a travaillé en tant que soigneuse animalière avec des bisons et des loups.

À l'approche des vacances, les abandons d'animaux ne concernent pas seulement les chiens et les chats, mais également les NAC.
Publicité

Elle consacre désormais ses journées aux petits animaux, qu'elle considère comme une véritable passion. Elle raconte son coup de foudre pour un lapin qu'elle a eu à l'âge de 18 ans et avec lequel elle partageait une relation étroite. Elle l'emmenait même à la plage et dans les parcs, sans cage. Ce lien fort avec les animaux l'a motivée à créer le refuge "La compagnie des NAC".

Le travail au refuge demande un engagement quotidien important, avec deux à trois heures consacrées aux soins des animaux. Ondine souligne que travailler avec des êtres vivants nécessite d'être présent tous les jours, de veiller à leur alimentation et de détecter d'éventuels problèmes de santé. Malgré ces responsabilités, elle considère que tout ce qu'elle donne aux animaux lui est rendu en amour au quotidien.

Le refuge "La compagnie des NAC" accueille également des hamsters de laboratoire afin de leur offrir une "belle retraite" ou de les placer dans de nouvelles familles. Les animaux bénéficient de cages aménagées et d'un mini-jardin pour ceux qui en ont besoin, assurant leur confort au sein du refuge. Une partie du refuge fonctionne également comme une pension, permettant d'accueillir les animaux de compagnie dont les propriétaires partent en vacances.