Un Rottweiler meurt dans les bras du policier venu le sauver

Olaf, un Rottweiler de 4 ans, est mort dans des conditions tragiques. Confiée à une famille par l’association Rottweiler Adoption, la pauvre bête a vécu un véritable enfer.

La vie d’Olaf n’avait pas commencé sous les meilleurs auspices. Trouvé dans la rue dans le Nord, il avait été d’abord pris en charge par la LPA de Roubaix, avant d’être confié à Rottweiler Adoption. Évalué sans aucun danger pour l’être humain, il avait alors été adopté par une famille aimante. Hélas, son propriétaire a dû déménager à l’étranger et n’a pu emmener Olaf avec lui. Récupéré par Rottweiler Adoption, le toutou a été adopté par une nouvelle famille, choisie par l’association.

Toutes les précautions n’auront malheureusement pas suffi, puisque Olaf est devenu le souffre-douleur du mari de l’adoptante. Rottweiler Adoption dénonce :

Coups de balai, cris, enfermé dans une cage, sur un balcon, en plein soleil, sans eau … une mise en abîme d’un loulou d’amour, une façon de donner la mort par douleur diffuse, sournoise.

Face à l’ampleur de la maltraitance, les voisins ont fait des vidéos qu’ils ont ensuite transmises à la police, mais à l’arrivée des forces de l’ordre, il était déjà trop tard. Lorsque l’un des policiers lui a retiré sa muselière, doublée de liens, Olaf a été pris de convulsion et est mort avant même d’avoir pu obtenir une nouvelle chance.

Olaf, un Rottweiler de 4 ans, a succombé à la maltraitance de ses maîtres. (Source : DR)
Publicité

L’association Rottweiler Adoption a immédiatement porté plainte contre l’adoptante et a demandé l’aide de maître Isabelle Terrin, avocate au barreau de Marseille spécialisée dans le droit des animaux. Entendu par la police, le mari de l’adoptante a reconnu les faits et a déclaré :

J’ai conscience que j’ai ma part de responsabilité dans son décès. [J’ai] laissé le chien dans une cage sous une chaleur écrasante sans eau, muselé avec en plus une sangle autour de la gueule. Je comprends que le magistrat puisse demander une interdiction de posséder un animal, quel qu’il soit.

Malgré tout, l’affaire a été classée sans suite, faute d’éléments. Le mari ne sera donc pas poursuivi. Face à cette situation injuste et absurde, l’association Rottweiler Adoption a décidé de faire une citation directe, pour l’adoptante et son mari, afin que justice soit rendue pour Olaf.

En parallèle, l’association a lancé une pétition pour demander des sanctions exemplaires contre ces deux personnes. Vous pouvez la signer en cliquant ici. N’hésitez pas non plus à soutenir l’association en cliquant ici pour faire un don et lui permettre d’assumer plus facilement les coûts induits par la procédure.

✍ Article publié le
2/1/2023
par
Andrea A.