Un homme qui braconnait des chardonnerets condamné à de la prison

Un homme de 44 ans a comparu, le 30 novembre 2022, devant le tribunal de Montpellier (Hérault). Il était accusé d’avoir braconné, capturé et revendu des chardonnerets élégants, une espèce pourtant protégée, comme le rapporte le site d'informations France 3.

L’individu a été interpellé une première fois à la fin du mois de février 2022, puis quelques semaines plus tard, au mois de juillet 2022. Son mode opératoire était simple : il capturait les oiseaux à la glue, une méthode de chasse traditionnelle.

Un chardonneret élégant peut se revendre, selon l’Office français de la biodiversité, entre 35 et 1 000 euros. Une véritable mine d’or pour des braconniers peu scrupuleux du statut d’espèce protégée de l’oiseau.

Un homme a été arrêté pour le trafic de chardonnerets élégants. (Illustration : Pixabay)
Publicité

L’homme avait par ailleurs déjà été condamné pour des faits similaires dans le Gard. Il a finalement écopé de 18 mois de prison ferme et d’une amende de 2 000 euros à verser à France Nature Environnement, ainsi qu’à une autre amende de 2 500 euros à verser à la Ligue de Protection des Oiseaux.

L’OFB s’est félicité d’un tel verdict. 

Cette sanction exemplaire vient rappeler que le trafic de chardonnerets dans le département de l'Hérault est pris très au sérieux par la justice.

Depuis quelques années, les autorités ont constaté une hausse du trafic d’oiseaux protégés dans le département.

✍ Article publié le
6/12/2022
par
Andrea A.