Un homme malade retrouvé grâce à un chien de gendarmerie

Le 6 janvier 2023, un homme âgé, résident dans un centre médical de Bonneville, en Haute-Savoie, a échappé à la vigilance du personnel avant de s'enfui. Malade, l'homme avait besoin d'un traitement, comme l'explique le site d'informations Actu.fr.

Il ne fallait donc pas perdre de temps. Plusieurs équipes de gendarmerie ont aussitôt été mobilisées pour tenter de retrouver le malade, dont la Section aérienne de la gendarmerie de Chamonix, le Service départemental d’incendie et de secours, la gendarmerie de Bonneville. Parmi les secours, se trouve aussi un chien de Saint-Hubert prénommé Drako.

Drako, le chien de la gendarmerie qui a retrouvé l'homme disparu. (Source : Gendarmerie)
Publicité

Les gendarmes expliquent :

Un témoin indique alors aux gendarmes, avoir vu la personne recherchée, le 6 janvier vers 12h30, en train de s’engager sur un chemin non répertorié. Drako, le chien St-Hubert prend ainsi cette piste et retrouve dimanche la personne recherchée vers 11h dans une zone boisée. L’individu est en hypothermie.

Le chien de Saint-Hubert est célèbre pour son flair hors pairs, et il est souvent utilisé pour retrouver les personnes disparues. Aux États-Unis, la race est très utilisée par la police. Durant les procès, seules les identifications réalisées par un chien de Saint-Hubert peuvent être considérées comme des preuves. En France, il est un peu moins populaire, même s'il est de plus en plus présent depuis quelques années. D'autres races restent encore très répandues dans les forces de l'ordre : Berger berge malinois, Berger allemand ou encore Springer anglais, d'après les informations du ministère de l'Intérieur.

✍ Article publié le
24/1/2023
par
Andrea A.