Un éleveur abat un Husky qu'il a confondu avec un loup

Andrea A.
20/9/2022

Un éleveur de brebis a abattu le Husky de ses voisins à Couzon, dans le lot, après l'avoir confondu avec un loup. Selon les informations du journal quotidien Ouest France, ce sont les propriétaires du chien eux-mêmes qui ont découvert le cadavre de l'animal. Ils confiaient dans les colonnes du journal La Dépêche du Midi :

On l’avait attaché à un grand câble chez nous, entre deux arbres, comme on a pris l’habitude de le faire, comme ça, il peut vadrouiller un peu.
Source : Pixabay

Le chien, prénommé Krokmou, a réussi à s'échapper et s'est approché d'un troupeau de brebis avant de s'en prendre à l'une d'elles. Des témoins ont alors alerté l'éleveur, qui, pensant avoir affaire à un loup, s'est emparé de son fusil avant de tirer. Son épouse explique :

Il s’acharnait sur cette brebis, il ne voulait pas en démordre. C’est malheureux et très embêtant, on les a contactés tout de suite et on a présenté nos excuses.

Malgré ces excuses, les propriétaires du Husky ont décidé de porter plainte. Par ailleurs, il reste utile de préciser que l'éleveur n'était pas en droit d'abattre un loup. Les tirs de défense sont strictement encadrés par la loi : ils ne peuvent être réalisés que sur autorisation des autorités, par un lieutenant de louveterie habilité.