Belles Histoires

Un chat retrouvé deux ans après sa disparition

Publié le
2/2/2023

En août 2020, Lestat, un beau chat noir, a disparu à Dinan. Sa propriétaire, Anne-Gaëlle Rabot, l'avait déposé une semaine auparavant dans une pension pour chats, comme l'explique le site d'informations Actu.fr. Mais au moment de récupérer le matou, la famille est prise d'un doute. Dans la voiture, au premier miaulement, Anne-Gaëlle se rend compte qu'il ne s'agit pas de Lestat, mais d'un autre félin. De retour à la pension, la lecture de la puce confirme ses craintes : leur chat a été changé avec un autre chat noir, que le propriétaire est venu récupérer quelques jours plus tard.

Mais la mésaventure ne s'arrête pas là. Car en effet, Lestat, apeuré par la situation, a réussi à s'enfuir de sa cage de transport sur le parking de la pension pour chat, avant de s'égarer dans Dinan. Pour Anne-Gaëlle, hors de question de baisser les bras. Elle publie de nombreuses annonces sur Internet, revient la nuit, armée d'un sachet de croquettes dans l'espoir d'attirer Lestat. En vain.

J’ai vraiment eu de tout pendant tous ces mois. Un magnétiseur qui le voyait dans telle rue, des gens qui appelaient pour me dire qu’ils avaient vu un chat noir à tel ou tel endroit et même des remarques méchantes parce que je refusais d’adopter un chaton…

Au printemps 2022, Anne-Gaëlle pense apercevoir Lestat sur le parking du McDonald's de Dinan. Elle y retourne pendant dix jours, dans l'espoir de le revoir, mais à nouveau, elle fait chou blanc.

Lestat a disparu pendant deux ans à Dinan. (Source : Anne-Gaëlle Rabot)

C'est finalement le 25 janvier 2023 que le miracle tant attendu est arrivé. Lestat a en effet été recueilli, avant d'être amené à la clinique vétérinaire de l’Aublette. Anne-Gaëlle Rabot explique :

C’est une dame, en vacances chez sa famille, qui l’a récupéré. Il traînait dans le quartier depuis quelque temps et avait l’air perdu, selon des témoins. En plein hiver, ils ne voulaient pas le laisser dans le froid…

Le 26 janvier 2023, Anne-Gaëlle reçoit le coup de fil salvateur du vétérinaire : la lecture de la puce confirme que Lestat a bel et bien été retrouvé. Anne-Gaëlle est allée le chercher dès que possible :

Au bout de 2 ans et demi, j’étais très timide, je ne savais pas trop comment il allait réagir, mais il s’est collé à moi tout de suite.

Malgré sa mésaventure et quelques tiques, Lestat était en bonne santé. Il a même pris 1 kilo.

Le vétérinaire a fait pas mal d’examens et on en fera peut-être d’autres d’ici quelque temps, mais il va vraiment très bien.

Personne ne sait ce qui est arrivé à Lestat durant ses deux années d'errance, mais à nouveau, cette belle histoire souligne l'importance de l'identification des animaux de compagnie. Identifier votre chat ou votre chien, par puce ou tatouage, multiplie les chances de retrouver votre compagnon à quatre pattes. Le réseau Pet Alert est également là pour vous aider.

Publicité