Belles Histoires

Rescapée de l'abattoir, une vache cache son bébé de peur qu'il ne lui soit arraché

Publié le
19/5/2016

C'était son jour de chance. Quelques heures avant d'être abattue, une belle vache Jersey, âgée de 8 ans et gestante, a été sauvée par la Mission d'Edgar, un sanctuaire pour animaux d'élevage situé dans l'Etat de Victoria, en Australie.Nommée Clarabelle après son sauvetage, la bonne mère vache est désormais en sécurité dans la réserve. Mais le souvenir de la peur et de la trahison est tenace chez cet animal au passé difficile.En effet, tous ses précédents bébés lui ont été brutalement arrachés quelques jours seulement après leur naissance.

Clarabelle-mother-cow-2

Source: @EdgarsMission

Aussi, lorsque le moment d'accoucher approche, la vache habituellement dynamique commence à se replierdans l'enclos, plus inquiète et dissimulatrice que jamais.Les bénévoles ont su que la situation était anormale lorsque Clarabelle a perdu l'appétit et s'est mise en tête de cacher quelque chose...

Clarabelle-mother-cow-1

Source: @EdgarsMission

Ce que les volontaires ne savaient pas, c'est que Clarabelle avait donné naissance à un adorableveau quelques jours auparavant.Un heureux événement, à l'origine de son comportement si étrange. En effet,la vache cachait son bébé pour le protéger et empêcher qu'il lui soit arraché.Mais aucun nouveau-né en vue dans l'enclos... Les bénévoles du refuge cherchent le veau partout, jusqu'à finalement (presque) trébucher sur la génisse : elle est assise et complètement dissimulée dans l'herbe haute.

Clarabelle-mother-cow-3

Source: @EdgarsMission

Une volontaire racontecombien le bébé vache est mignon sur la pageFaceookdu refuge:

La façon qu'a cette petite génisse de cligner paresseusement des yeux sur le monde, avec ses grands yeux d'insecte, pourrait à coup sûr faire fondre une calotte polaire !

Une chose est sûre, la vache rescapée n'a plus besoin de s'inquiéter. Les membres du refuge l'affirment :

Personne n'enlèvera jamais le bébé de Clarabelle.
Clarabelle-mother-cow-4

Source: @EdgarsMission

Le petite génisse porte le doux prénom de Valentine car elle a été découverte le jour de la Saint-Valentin :"Nous l'avons baptisée Valentine en l'honneur de l'amour qui existe entre les mamans vaches et leurs bébés", ajoutent les bénévoles du sanctuaire.

Clarabelle-mother-cow-5

Source: @EdgarsMission

Découvrez la découverte du bébé vache ici :

La triste vérité derrière les coulisses des fermes laitières

Beaucoup d'entre nous croient que les animaux ne subissent aucun préjudice lors de la production de lait, crèmes et fromages. C'est faux.Pour nos amies les vaches, il ne s'agit pas simplement de produire du lait toute l'année. Comme tous les mammifères, elles doivent être gestantespour fabriquer ce lait naturellement destiné à nourrir leur progéniture.Mais quand leurs bébés naissent, les éleveursarrachent généralement les veaux à leurs mères afin que le lait qui leur est dédié puisse être consommé par les humains.Les veauxmâles sont alors transportés à l'abattoir et tués le plus souvent au cours de leur première semaine de vie.Les femelles quant à elles, subiront là-bas le même sort affligeant que leurs mères : confinées une grande partie de leur vie dans un box, reliées à une machine qui leur extorquera jusqu'à 6000 litres de lait par an, au prix de douleurs épuisantes.

Clarabelle-mother-cow-6

Source: @EdgarsMission

Les responsable du sanctuaire des animaux de ferme concluent avec ce message :

Si vous aimez les produits laitiers et si vous ne croyez pas trouver une alternative possible, s'il vous plaît rappelez-vous ceci : les mères vaches aiment encore plus leurs bébés.

Pour plus d'informations sur les souffrances insoupçonnées de l'industrie des produits laitiers, vous pouvez visiter ce site conçu par l'association L214.

Via : TheDodo