Actus

Propos polémiques de Willy Schraen

Publié le
21/7/2022

Alors que les débats autour de la question de la chasse s'enflamment, Willy Schraen, le président de la Fédération Nationale des Chasseurs a tenu des propos polémiques au micro de RMC le 10 novembre 2021.
Interrogé sur la pratique de la chasse, Willy Schraen s'est finalement emporté en déclarant :

Tu n’as pas compris qu'on prend du plaisir dans l'acte de chasse. J'en ai rien à foutre de réguler. Tu crois qu'on va devenir les petites mains de la régulation ?


Les chasseurs mettent pourtant régulièrement en avant cette fonction de régulation des populations d'animaux considérés comme nuisibles, notamment les sangliers, dans le but de justifier leur activité.

"Sur RMC, Willy Schraen explique très clairement que les chasseurs ne sont pas là pour réguler mais pour le plaisir de tirer et de tuer.
L'argument des "1er écologistes de France" concernant la régulation est une imposture.pic.twitter.com/Cq7C1u3WKz#lachasseunproblememortel

— La Ligue Des Animaux 🐾 (@LigueDesAnimaux) November 10, 2021


Lors de la même interview, il a également expliqué être contre la chasse en enclos, mais a aussi insisté que le principe était le même que pour les poulets et les lapins.

De temps en temps vous allez en chercher un, vous le tuez, vous le mangez, le principe est le même.


Des déclarations qui n'ont pas manqué de faire réagir. Sandra Regol, secrétaire Nationale Adjointe d’Europe Écologie Les Verts, a déclaré :

Je retiens cette sortie pour les prochains ‘dialogues’ avec ce monsieur, lui qui est si prompt à agiter la régulation entre deux insultes sur les écologistes.


La question de la chasse risque de prendre une place importante dans les débats à l'approche des élections présidentielles de 2022. Quelques jours plus tôt, Yannick Jadot, le candidat écologiste, a notamment proposé l'interdiction de la chasse le weekend et pendant les vacances. Les chasseurs représentent environ un million de voix potentielles, qui se répartissent sur tous les bords de l'échiquier politique.