Pas-de-Calais : les ados tortionnaires condamnés à de la prison ferme

Jeudi 6 octobre 2022, les adolescents responsables de terribles actes de cruauté sur des animaux, à Leforest (Pas-de-Calais), ont été condamnés par le tribunal pour enfants de Béthune à des peines exemplaires. Deux jeunes gens ont en effet écopé de dix-huit mois de prison, dont un sursis probatoire de douze mois pendant deux ans. Le troisième n'a pas été condamné pour les actes de cruauté, mais pour de simples dégradations : il a écopé de quatre mois de prison avec sursis, selon les informations du journal 20 Minutes.

Source : Pixabay

Les adolescents s'étaient déchaînés sur une trentaine d'animaux, dans une ferme appartenant à un homme de 88 ans. Pendant plusieurs nuits, ils avaient torturé et massacré des poules, un âne, un bouc ou encore des chevreaux, laissant au propriétaire le soin de découvrir leurs cadavres au petit matin. Les trois jeunes tortionnaires n'avaient été arrêtés qu'un mois plus tard, quand le père de l'un d'eux, alerté par le comportement de son fils, avait prévenu les gendarmes.

Publicité

Le ministère public avait requis des peines beaucoup plus sévères pour les trois mineurs : 30 mois de prison dont 10 mois de sursis pour le premier, deux ans de prison dont 10 mois de sursis pour le deuxième, et pour le troisième, considéré comme complice, six mois de prison. Les débats auront duré jusqu'à plus de 21 heures, avant que le tribunal ne prenne sa décision. En plus des peines de prison, les trois adolescents auront l'obligation de soins et de travail.

Le propriétaire de la ferme recevra 1 500 euros de dommages et intérêts et 500 euros pour les frais de justice. La SPA et l'association Stéphane Lamart, toutes deux parties civiles, recevront quant à elles 500 euros de dommages et intérêts et 750 euros pour les frais de justice.

✍ Article publié le
11/10/2022
par
Andrea A.