Orne : Un vieux cerf tué par un chasseur

Le 17 septembre 2022 se tenait dans un champ de maïs de la commune de Mauves-sur-Huisne (Orne) une battue aux sangliers. Selon les informations sur journal Le Perche, la préfecture elle-même avait donné l'autorisation pour l'organisation de cette battue.

Mais au cours de la partie de chasse, un vieux cerf, bien connu des habitants du coin, traverse une route et s'arrête quelques instants devant un chasseur. Celui-ci l'a alors mis en joue et a tiré, l'abattant sur le coup. Mais l'animal, au moment de sa mort, se trouvait sur un terrain privé. Le propriétaire a alors immédiatement décidé de porter plainte auprès de la brigade de gendarmerie de Mortagne-au-Perche. Une enquête est en cours. Les gendarmes devront notamment déterminer si le tireur a manqué aux consignes de sécurité en tirant à travers une haie et à proximité d'une route.

Source : Pixabay

La saison de la chasse n'étant pas encore ouverte, le chasseur n'avait pas le droit de tirer sur le cerf. Face à cet acte, le Fédération de chasse de l'Orne a aussitôt fait part de son indignation. Yves L’Honoré, technicien supérieur à la Fédération, a déclaré :

Ce n’est pas possible de voir ça, ce n’est pas digne des chasseurs et de leur éthique. C’est un porteur de permis, rien de plus. Il a commis de nombreuses fautes graves qui ont fortement atteint la communauté des chasseurs, qui se désolidarise totalement de cet acte. C’est une brebis galeuse.

La Fédération des chasseurs a fait savoir qu'elle demandait une peine exemplaire contre le tireur. Pour l'heure, ce dernier conserve quand même son permis de chasse et peut continuer à chasser s'il le souhaite. Seule une intervention du Préfet permettrait la suspension.

Publicité
✍ Article publié le
2/10/2022
par
Andrea A.