Actus

Nîmes : campagne contre l'abattage rituel

Publié le
9/3/2021

L'association Œuvre d’assistance aux bêtes d’abattoir et l’Alliance anti-corrida ont lancé une campagne contre l'abattage rituel à Nîmes le 22 février 2021. D'autres villes de France, comme Montpellier, sont également concernées, comme le rapporte le site d'informations France Bleu.Claire Starozinski, présidente de l'Alliance Anti-corrida, explique :

La campagne de l’alliance anti-corrida et de l’OABA veut dire stop à l’abattage sans étourdissement . Aujourd’hui, on peut saigner des animaux à vif et même l’INRAE va reconnaître que l’agonie va durer 14 minutes. Est-ce que les gens savent vraiment que lorsqu’on égorge un animal, il souffre pendant 14 minutes ?
⚠️ CAMPAGNE D'INFORMATION SUR L'ABATTAGE SANS ÉTOURDISSEMENT ⚠️‼️ À partager massivement ‼️⬇️ INFOS + COMMENT AGIR...Publiée par O.A.B.A. - Oeuvre d'Assistance aux Bêtes d'Abattoirs sur Mercredi 24 février 2021

Alors que normalement, les animaux doivent être étourdis avant la mise à mort, les abatages rituels, halal et cacher, disposent d'une dérogation, dans le cadre du libre exercice des pratiques religieuses. Ces dispositions sont depuis longtemps contestées, d'autant que l'Alliance Anti-Corrida précise qu'il existe des méthodes d'étourdissement réversibles, compatibles avec les pratiques religieuses et qui rendent l'animal insensible à la douleur.Pour sensibiliser le grand public, les associations ont collé des affiches. Elles demandent l'obligation d'étourdissement, y compris pour les abattages rituels, conformément à un arrêt de la Cour de justice de l’Union européenne en date de décembre 2020 : l'étourdissement pouvait être rendu obligatoire par les États membres, afin d'éviter à l'animal toute souffrance.(Image d'illustration : Œuvre d’assistance aux bêtes d’abattoir et Alliance anti-corrida)