Actus

L'insécurité des Français face à la chasse

Publié le
21/7/2022

Selon un sondage YouGov réalisé pour l'association AnimalCross et publié le 26 janvier 2022, 41 % des Français habitant en zone rurale déclarent avoir été victimes d'une situation d'insécurité liée à la chasse, comme le rapporte le magazine L'Info durable.
La région du Sud-Ouest est la plus touchée par ce type d'incident, tandis que la région parisienne est, naturellement, la moins touchée. Au niveau national, 32 % des sondés affirment avoir été directement exposés à un danger lié à la chasse et 11 % déclarent qu'un de leurs proches y a été confronté. Les situations évoquées sont diverses : simples promenades à pied ou en vélo, trajets en voiture sur les petites routes, tirs vers des habitations.

Source : Pixabay


L'Office Français de la Biodiversité a recensé 80 accidents de chasse pour la saison 2020-2021. Sept ont été mortels. Cela ne prend en compte que les victimes humaines. Les animaux domestiques, et notamment les chiens, ont eux aussi été victimes de tirs de chasse.
L'étude demandée par Animal Crosse révèle également que 73 % des victimes d'accidents de chasse ne portent pas plainte : ces chiffres laissent supposer un nombre d'incidents plus élevés que le chiffre officiel. Mais désormais, de plus en plus de voix s'élèvent contre la pratique. À la fin de l'année 2021, un collectif, emmené par les amis de Morgan Keane, un jeune homme de 25 ans tué par un chasseur alors qu'il se trouvait dans son jardin, a lancé une pétition sur le site du Sénat, pétition qui a très vite récoltée plus de 120 000 signatures. Le Sénat a ouvert une mission conjointe de contrôle sur la sécurisation de la chasse.
À l'approche des élections présidentielles, la question de la chasse risque de s'inviter dans les débats. Les chasseurs sont en effet un corps électoral très courtisé, aussi bien à droite qu'à gauche.

Publicité