Vivre Ensemble

Les croquettes pour animaux sont aussi touchées par l'inflation

Publié le
20/4/2023

L'inflation continue de frapper de nombreux secteurs et cette fois-ci, c'est celui de l'alimentation des animaux de compagnie qui est touché. Depuis un an, les prix ont en moyenne augmenté de 18% et de façon plus générale, les prix ont augmenté de 15% au rayon animaux. Les propriétaires d'animaux doivent donc désormais faire face à des dépenses plus importantes pour nourrir leurs compagnons à quatre pattes.

Cependant, cette hausse des prix a également des conséquences sur les associations de protection animale. En effet, la SPA (Société Protectrice des Animaux) constate une baisse des dons de nourriture depuis plusieurs mois. "Même si les gens continuent de donner, ils donnent sensiblement moins. Par exemple, avant, ils donnaient cinq boîtes, maintenant, ils n'en donneront que trois", raconte Chantal, secrétaire au conseil d'administration de la SPA d'Auxerre. Les associations doivent donc s'adapter à cette nouvelle réalité économique et revoir leurs pratiques pour continuer à aider les animaux en difficulté.

L'inflation continue de frapper de nombreux secteurs et cette fois-ci, c'est celui de l'alimentation des animaux de compagnie qui est touché.

En plus des dons, les associations achètent également de la nourriture pour leurs protégés. Cependant, avec la hausse des prix, elles sont également touchées. Les réductions qu'elles peuvent avoir auprès des fournisseurs ne suffisent plus à compenser l'augmentation des prix des aliments pour animaux. "Les commandes Royal Canin, par exemple, on a des réductions, mais si leur prix augmente, la réduction n'y fait rien, on paye plus cher" poursuit Chantal. Cette situation est également vécue par les magasins spécialisés, comme le Botanic d'Auxerre, qui ont dû réduire le nombre de commandes de certaines références pour faire face à l'augmentation des tarifs.

Malgré la hausse des prix, certains propriétaires d'animaux préfèrent garder leurs habitudes alimentaires pour leurs compagnons à quatre pattes. Ils ont en effet constaté que les chiens, par exemple, peuvent être très fidèles à une marque de croquettes et peuvent donc rechigner à en changer. "Les chiens ont tendance à être beaucoup plus fidèles à telle ou telle marque" confirme une acheteuse.

Cette hausse des prix de l'alimentation animale s'explique par plusieurs facteurs. Tout d'abord, la fabrication des croquettes nécessite de chauffer les ingrédients avant de les congeler, ce qui entraîne une augmentation des coûts de production avec la hausse des prix de l'énergie. Ensuite, la matière première qui compose les croquettes, comme la viande ou les céréales, a également augmenté en 2022 et début 2023.

Publicité