Actus

Il homme poignarde violemment son chien dix fois

Publié le
31/5/2023

Un homme a été arrêté à Égly, en Essonne, après avoir poignardé son chien à dix reprises. Le propriétaire, Ronald S., un quinquagénaire récidiviste, était en état de récidive légale, ayant déjà été condamné pour des faits similaires en 2018. Après son arrestation, il a comparu devant le tribunal correctionnel d'Évry et a été placé en détention provisoire.

L'homme a reconnu les faits, ce qui a conduit à la révocation de son sursis probatoire et à une peine de neuf mois de prison ferme, aménagée sous la forme d'une détention à domicile avec surveillance électronique. En plus de la peine de prison, il a été interdit de détenir un animal et condamné à verser des indemnisations aux associations Action Protection Animale, Stéphane Lamart et la SPA.

Le chien, nommé Cooper, a été retrouvé dans un état critique lors de l'interpellation. Les voisins ont alerté les gendarmes après avoir entendu les hurlements de l'animal et les cris de son propriétaire. Cooper, apeuré et ensanglanté, s'est précipité hors du domicile et s'est réfugié derrière les gendarmes. Il a été rapidement pris en charge et transporté à la Clinique Vétérinaire de l'Orge pour recevoir des soins.

Un homme a été arrêté à Égly, en Essonne, après avoir poignardé son chien à dix reprises.

Lors de l'enquête, un voisin a témoigné avoir déjà vu Ronald S. frapper son chien par le passé. La fille du propriétaire a également déclaré que son père consommait régulièrement de l'alcool en grande quantité, notamment le jour des faits. L'examen de l'animal à la clinique vétérinaire a confirmé qu'il ne présentait aucun signe d'agressivité.

Les auditions ont permis de reconstituer la scène. Cooper avait perturbé l'appartement en mâchant principalement des papiers, ce qui a provoqué la colère de Ronald S. Ce dernier a porté un coup si fort à son chien qu'il s'est blessé à la main. En réponse, l'animal a tenté de mordre son propriétaire, qui a ensuite saisi un couteau de cuisine pour poignarder le chien à plusieurs reprises.

Les avocats des associations de protection animale ont souligné la souffrance infligée à Cooper et ont alerté sur la recrudescence des violences envers les animaux domestiques et d'élevage, avec une augmentation de près de 30 % en cinq ans. Cooper a été confié à l'association Action Protection Animale et a été transféré dans un refuge pour poursuivre son rétablissement.

Publicité