Actus

Haute-Savoie : un chien tué d'une balle

Publié le
21/7/2022

Le cadavre de Rocco, un Berger blanc suisse de deux ans, a été retrouvé près du petit village de Lathuile, en Haute-Savoie, le 14 décembre 2021. L'animal, qui ne donnait plus signe de vie depuis deux jours, a été tué d'une balle, d'après le site de la radio H20.
Laurence, la propriétaire du chien, est effondrée. Elle explique :

J’habite la commune depuis 4 mois et mon animal avait pris l’habitude d’aller se balader seul dans le secteur du gite de Pontgibeau, du chemin de la mine et du réservoir d’eau potable. C’est vrai que les chiens en divagation sont interdits mais il avait l’habitude d’aller en forêt seul. C’est un pisteur, et il revenait toujours à la maison


Elle explique avoir entendu une meute de chiens et un coup de feu le matin même de la disparition de son chien. Le traceur GPS du collier de Rocco lui indiquait que l'animal se déplaçait, mais vers 17 heures, le signal s'est arrêté. Laurence lance alors un appel à l'aide sur les réseaux sociaux.
Fabrice Gouverd, habitant lui-même la commune, est parti à la recherche de Rocco avec son chien. Hélas, c'est aussi lui qui a fait la macabre découverte.

C’est mon chien qui a senti le sang et trouvé la dépouille de Rocco. L’animal gisait dans un fourré, au bout d’une trace de sang d’une dizaine de mètres. Il est possible qu’il ait été trainé là pour cacher sa dépouille, d’autant qu’après avoir constaté un trou de balle dans le côté du thorax qui était immédiatement visible, j’ai retourné sa dépouille et l’autre flanc de l’animal était déchiquetée par le coup de feu qui a, à coup sûr, été fatal à Rocco.


Il ajoute :

La clochette de son collier était à côté de sa dépouille, mais son collier et le capteur GPS n’était pas là. Il a forcément été retiré par quelqu’un. Et avec son poil blanc et sa clochette, on ne peut confondre ce chien avec du gibier.


Laurence confie :

On m’a prévenue ! On m’avait dit : ça les gonfle vite, les chasseurs, les chiens seuls en forêt. Ici, ils les tirent, les chiens, car ça désorganise la chasse. Tu va te faire shooter ton chien !


Hervé Bourne, le maire de Lathuile, a affirmé qu'il prenait l'affaire très au sérieux. Quant aux chasseurs, ils nient toute responsabilité. Michel Durier, président de l’ACCA de Lathuile, explique :

Il n’y avait pas d’acte de chasse ce dimanche dans ce secteur. [...] Si le maire et d’autres faisait leur boulot, on aurait moins de chiens en divagation. Mais pour finir, je ne vois pas un de mes chasseurs de Lathuile tirer délibérément sur un chien. Les chasseurs ont des chiens.


Laurence a renoncé à déposer plainte, car il aurait fallu payer 200 euros pour établir un certificat vétérinaire attestant de la mort par balle de son chien. De plus, les gendarmes lui auraient expliqué être pessimistes quant à l'issue de l'enquête.