Actus

Haute-Savoie : l’abattage des bouquetins suspendus

Publié le
2/11/2022

Afin de lutter contre la brucellose, une maladie bactérienne qui touche principalement les ovins et les bovins, mais peut aussi se transmettre à l’homme, les autorités de Haute-Savoie avaient ordonné l’abattage de bouquetins dans le massif du Bargy, selon les informations du site France 3.

Une opération d’abattage de 75 bouquetins avait donc été lancée le 17 octobre 2022, sur autorisation d’un arrêté préfectoral. Très vite, plusieurs associations, dont One Voice et France Nature Environnement, avaient déposé un recours pour faire suspendre cet arrêté.

Celui-ci a finalement été suspendu le 20 octobre par le tribunal administratif de Grenoble, mais entretemps, 61 bouquetins avaient déjà perdu la vie. 14 bouquetins sont encore en vie, mais ne disposent pour le moment que d’un sursis, car la décision définitive est attendue ce jeudi 3 novembre.

Pour les associations, l’abattage des animaux est disproportionné par rapport aux risques qu’ils pourraient représenter. Jean-Pierre Crouzat, référent FNE Haute-Savoie, déclare :

Nos seuls leviers d’actions à notre disposition sont la persuasion, la justice et la médiatisation. Le taux de prévalence de la maladie se situerait autour de 4 %. Si on abat de façon indiscriminée 75 bouquetins, cela revient à potentiellement éliminer 4 individus porteurs de la maladie.

(Image d'illustration : CHRISTIAN KOBER /SIRIUS / ROBERTHARDING / PHOTONONSTOP)