Gard : la balle d'un chasseur traverse une maison

Une famille originaire de Saint-Michel-d’Euzet, dans le Gard, est encore sous le choc. Le 1er octobre 2022, la balle d'un chasseur a en effet traversé l'une des fenêtres de leur maison pour finir sa course dans la chambre des enfants. Bénédicte, la mère de famille, a confié dans les colonnes du journal Midi Libre, que c'est son fils Mathis, âgé de 13 ans, qui l'a prévenue alors qu'elle se trouvait au volant de sa voiture.

De retour chez elle, elle n'a pu que constater le trou de la taille d'une orange dans la baie vitrée. La balle est retrouvée sous le trotteur du plus jeune fils de la maison, âgé de deux ans. Bénédicte s'indigne :

À deux minutes près, mon fils aurait pris la balle en pleine tête !

Face à la gravité des faits, la mère de famille a décidé de déposer plainte. Elle ajoute :

Le lundi après les faits, le chef de battue et son épouse sont venus me voir et présenter leurs excuses. Avec un bouquet de fleurs, des bonbons pour les enfants et une bouteille de champagne sous le bras… Mais dès le week-end suivant, à nouveau, on entendait les balles ! 

L'auteur du tir n'a toujours pas été identifié. Des analyses balistiques sont cependant en cours pour tenter de retrouver le fusil qui a tiré le projectile – et donc son propriétaire.

L'impact de la balle laissée dans la vitre (Source : DR)
Publicité

Des accidents en série depuis un mois

Ce n'est pas le premier incident depuis l'ouverture de la chasse. En effet, depuis quelques semaines, les accidents de ce type s'enchaînent. Quelques jours plus tôt, un jeune garçon de 13 ans avait été blessé par un chasseur de 17 ans. Un cueilleur de champignons s'était retrouvé entre la vie et la mort après avoir été visé par un chasseur qui l'a confondu avec un sanglier. Une femme et ses deux enfants avaient quant à eux été blessés par un chasseur qui avait tiré alors qu'il était ébloui par le soleil.

Hélas, la chasse a également fait sa première victime le 16 octobre 2022. Une femme a en effet été abattue accidentellement par son mari alors qu'elle l'accompagnait lors d'une battue au sanglier à Goudelin, dans les Côtes-d'Armor. Transportée dans un état grave à hôpital Yves-Le Foll de Saint-Brieuc, elle n'a pas survécu à ses blessures, selon les informations du journal Ouest France.

✍ Article publié le
17/10/2022
par
Andrea A.