Chasse : les Français y sont de plus en plus opposés

Un nouveau sondage IPSOS, publié le 6 octobre 2022, souligne l'opposition grandissante d'une majorité de Français à la chasse. L'enquête a été réalisée entre le 13 et le 15 septembre, sur un échantillon représentatif de 1 000 personnes. Le constat est sans appel : 48 % des sondés se disent opposés à la chasse, contre 26 % favorables. Le reste se dit indifférent. Détail significatif : l'écart entre les hommes et les femmes se creuse, puisque 59 % des femmes interrogées se disent opposées, contre 37 % des hommes. On ne note en revanche pas de différence entre le milieu urbain et rural : 48 % des personnes interrogées (ruraux et urbains) s'y opposent.

Des personnes très critiques de la chasse

Ce nouveau sondage souligne une légère augmentation des opinions favorables : en 2021, seuls 20 % des Français se disaient favorables à la chasse. Cependant, cette hausse ne doit pas faire oublier que bon nombre de nos concitoyens se montrent aussi très critiques vis-à-vis de la pratique et des chasseurs, et plus particulièrement sur la question de la sécurité. En effet, d'après le sondage, 87 % d'entre eux estiment que les battues posent des problèmes de sécurité. Le bien-être animal semble être également une préoccupation, puisque 65 % des personnes interrogées considèrent la chasse comme une pratique cruelle. Là encore, l'étude met en lumière une différence entre les hommes et les femmes, puisque ces dernières se montrent beaucoup plus inquiètes sur la question de la sécurité (91 % contre 82 % pour les hommes).

Le sondage met en lumière l'opposition grandissante à la chasse (Source : IPSOS)

Une vision pas complètement négative...

En revanche, les Français estiment que la chasse a également des côtés positifs. L'argument le plus cité est celui de la régulation des populations d'animaux sauvages par les chasseurs, qui revient auprès de 63 % des personnes sondées, à égalité avec l'idée que la chasse fait partie du patrimoine culturel de l'Hexagone, même s'ils sont 57 % à la considérer comme une pratique d'un autre âge.

L'association One Voice, qui a commandé le sondage, déclare :

La « gestion des populations animales », notamment, est un aspect de la chasse que six Français sur dix pensent valide. C’est donc que les Français ignorent encore ce qu’est, en réalité, la chasse : un loisir qui n’a d’autre justification que le plaisir de tuer, sans limite ou presque. Malgré une forte actualité liée à la dangerosité et à des demandes de dérogations sans fin des chasseurs, certains leur trouvent du charme, à tort.
Publicité

La sécurité, une préoccupation majeure

Le sondage met aussi en lumière une réalité pour un grand nombre de personnes : une adaptation des comportements en fonction ou non de la présence de chasseurs. On constate que 78 % des sondés ont déjà au moins une fois évité de se promener en forêt par peur d'un accident. 74 % ont fait part de leur inquiétude lorsqu'ils se promènent et que des chasseurs sont également présents dans la zone. L'actualité donne raison à ces promeneurs inquiets, puisque depuis l'ouverture de la saison 2022-2023, plusieurs accidents, dont certains très graves, ont eu lieu dans toute la France.

La sécurité à la chasse reste une grande préoccupation (Source : IPSOS)

Face à cela, l'opinion des Français est sans appel, puisqu'ils se prononcent, à une très grande majorité, pour la mise en place de mesures d'encadrement des chasseurs (visite médicale annuelle pour obtenir le permis de chasse), ainsi que des mesures pour la protection des animaux (interdiction de chasser des espèces protégées ou durant la période de reproduction, interdiction des chasses en enclos, interdiction des pièges à oiseau de type filet, glu ou mantole, par exemple).

De son côté, One Voice assure :

One Voice - au moment où les associations animalistes menant des enquêtes sont menacées par un amendement-baillon adopté en commission des finances à l'Assemblée nationale - qui se veut une seule voix pour les animaux, la planète et les humains, fera tout pour soutenir les animaux contre le lobby des chasseurs, et informer toujours au mieux le public sur la réalité de ce qu’est la chasse : une activité dangereuse, barbare et polluante.

Rejoignez le combat en signant la pétition pour une grande réforme de la chasse en France.

✍ Article publié le
21/10/2022
par
Andrea A.