Ce chiot rampait sur le bord de la route après avoir eu les pattes arrière arrachées

10/8/2017

Fu Rui était âgé de moins d'un mois quand il a été trouvé sur le bord de la route après avoir été gravement mutilé, le 17 juillet dernier.

Source : Qiming Small Animal Protection Association

Ses pattes arrières avaient été presque entièrement sectionnées à la suite d'un accident, ou d'un terrible acte de cruauté.Le chiot était en train de ramper sur le bord de la route quand il a été recueilli par un bénévole de l'associationQiming Small Animal Protection Group. Fu Rui a été emmené en urgence à la clinique de l'association pour y recevoir des soins extrêmement urgents.Tong Tong, un porte-parole de l'association, a décrit l'état du chiot à son arrivée :

Nous ne savons pas comment il s'est blessé, ou qui l'a attaqué, mais il semble que quelqu'un a tenté de lui arracher volontairement les pattes arrière à la main. Nous sommes horrifiés par cet incident, et nous condamnons fermement la personne responsable de ce geste abject.

Source : Qiming Small Animal Protection Association

À son arrivée à la clinique, il a semblé évident que les blessures de Fu Rui étaient trop sévères et qu'il ne récupérerait jamais l'usage de ses jambes. Sans autre choix, l'équipe médicale a décidé de les amputer.Une telle opération sur un si jeune animal est toujours risquée, mais le chiot a décidé de se battre et a montré son envie de vivre.Dr. Li Xiaokun, le vétérinaire de la clinique, raconte au siteMail Online:

 Il n'était pas recoudre ses pattes arrière. Elles étaient déjà mortes, et des asticots avaient commencé à apparaître dans la chair. En revanche, il est resté très fort tout au long de l'opération, et son état s'est stabilisé. Nous lui administrons des soins en permanence, et il se remet bien de ses émotions.

Source : Qiming Small Animal Protection Association

Dès qu'il sera assez fort pour se déplacer seul, il recevra un petit chariot roulant qui lui permettra d'avoir une vie presque normale. Les vétérinaires pensent qu'il se remettra parfaitement, et qu'il s'habituera rapidement à son nouveau mode de transport.Son nom, Fu Rui, a été décidé par les membres de la communauté WeChat, un réseau social chinois, qui ont participé financièrement pour couvrir ses frais vétérinaire. En français, son nom signifie "Libre".

Source : Qiming Small Animal Protection Association

L'équipe de l'association milite actuellement pour forcer le gouvernement à mettre en place des lois de défense des animaux, qui n'existent pas encore dans le pays. Tong Tong conclut :

Pour le moment, il n'y a aucune loi en Chine pour garantir le bien-être des animaux. Un texte a été proposé, mais aucune mesure officielle n'a encore été prise.

* * *

Chez Holidog, nous voulons améliorer la vie de nos compagnons : nous vous permettons de le laisser en famille d’accueil pendant vos voyages (testez la garde), de le combler avec une box chaque mois (une box offerte ici) et de lui donner le meilleur avec notre nouveau service d’alimentation ultra-premium livré en 1h (découvrez nos repas pour chien et chat). Merci de nous faire confiance !