Actus

Caen : procès d'un homme qui a torturé des animaux

Publié le
6/3/2020

Le 9 mars 2020, un homme âgé de 52 ans comparaîtra devant le tribunal correctionnel de Caen pour avoir torturé, mutilé et tué plusieurs dizaines de chat et un chien, comme le rapporte le site d'informations Ouest France. Son procès, repoussé à plusieurs reprises par le passé, devrait ainsi enfin se tenir, au grand soulagement des associations de protection animale.Tout commence le 1er avril 2017. Ce jour-là, Inca, un jeune croisé Beauceron, est retrouvé mort dans son box à la SPA de Basse-Normandie, à Verson. L'animal a vraisemblablement été poignardé avec un couteau ou un tournevis. Très vite, les soupçons se sont portés vers un visiteur : l'association organisait ce jour-là une journée portes ouvertes. Hélas, le criminel n'avait pas été retrouvé à l'époque.

mort chien beauceron

Source : Pixabay

Ce n'est qu'en juin 2018 que les choses bougent. La police annonce en effet avoir interpellé un homme, un ingénieur et père de famille, qui a reconnu avoir torturé et tué des dizaines de chats dans la région de Caen. Les enquêteurs ont alors fait le rapprochement avec la mort d'Inca. L'individu a par la suite admis sa culpabilité.L'accusé avait mis ses pulsions meurtrières sur le compte du traitement qu'il suivait pour maladie de Parkinson. Des excuses qui n'avaient pas convaincu la présidente du tribunal, lors d'un premier procès en juillet 2019. Malheureusement, le verdict avait été repoussé à l'époque.Cette fois, le tribunal devrait bel et bien rendre son jugement. Neuf associations se sont portées parties civiles. Le prévenu risque jusqu'à deux ans d'emprisonnement et 30 000 euros d'amende.