Actus

Caen : le tortionnaire de chats jugé irresponsable

Publié le
21/7/2022

L'homme de 53 ans accusé d'avoir torturé et tué de nombreux chats en juin 2018 a été reconnu irresponsable pénalement par la cour d'appel de Caen le 18 août 2021, comme le rapporte le site d'informationsFrance Bleu. Cet ancien ingénieur, atteint de la maladie de Parkinson, avait été surpris en train de massacrer un chat et avait été condamné une première fois en 2018 à neuf mois de prison ferme.Il avait pourtant recommencé un mois plus tard, en juillet 2018. Il avait alors écopé d'un an de prison ferme. Une enquête avait en parallèle été ouverte et avait déterminé que l'homme avait également tué un chien à la SPA de Verson, lors des journées portes ouvertes de l'association, en le poignardant avec un tournevis. Reconnu coupable, l'homme avait écopé de 500 euros d'amende, la justice ayant retenu une altération du discernement dans cette affaire.

Source : Pixabay

Le père de famille a été diagnostiqué de la maladie de Parkinson à 46 ans et suivait depuis un traitement très lourd, avec des effets secondaires. L'avocate du prévenu, Dominique Mari, a expliqué :

Ces médicaments appelés agonistes dopaminergiques lui ont déclenché des troubles du contrôle des impulsions.

Pour elle, la décision de la cour d'appel de Caen est une "décision historique".

La décision de la cour d'appel de Caen reconnait désormais que cela peut aller jusqu'à des faits délictuels. C'est un signal fort envoyé au monde médical en ce sens que ces traitements peuvent empoisonner des patients, et à la justice car les tribunaux ne pourront plus l'ignorer.

Le parquet général a cinq jours pour se pourvoir en cassation.

Publicité