Actus

Bretagne : mort du rorqual Kalon

Publié le
28/9/2022

Kalon, le rorqual qui avait été sauvé quelques jours plus tôt après s'être échoué sur une plage de la baie de Douarnenez (Finistère), est malheureusement mort. L'association Sea Shepherd avait tout fait pour lui permettre de repartir. L'animal avait regagné la mer, suscitant un espoir de survie.

Son cadavre a été retrouvé sur la plage Tristan, le 27 septembre 2022. Lamya Essemlali, présidente de Sea Shepherd, confie :

Je suis allée le voir. J’ai pu constater que le rorqual mort est bien Kalon.

Kalon est le troisième rorqual à s'échouer en Bretagne depuis le début du mois septembre 2022 (en plus de Kalon sur la plage Tristan, un autre cétacé a été découvert sur l'île de Sein et un autre sur la plage de Kermabec). Aujourd'hui, les associations cherchent à comprendre pourquoi les échouages de ces grands mammifères marins,se multiplient. Certains avaient évoqué la piste d'ondes émises par des bateaux ou des sous-marins militaires, mais la préfecture a indiqué qu'aucun bâtiment militaire ne se trouvait à proximité de la zone.

Pour Lamya Essemlali, une raréfaction de la nourriture est peut-être à l'origine de ces échouages, en poussant les animaux à nager dans de nouvelles zones. Cécile Gicquel, responsable du patrimoine naturel au Parc marin d'Iroise, abonde :

Il est probable qu'avec les eaux exceptionnellement plus chaudes depuis cet été, ils auraient pu suivre leur nourriture.

Malgré tout, il est encore aujourd'hui très difficile d'établir ce qui pousse les cétacés à s'échouer sur les plages. La surveillance est désormais de mise afin de savoir si le phénomène se poursuivra ou non.

Publicité