Actus

Auvergne-Rhône-Alpes : non au déterrage des blaireaux

Publié le
23/9/2022

Un collectif de six associations a décidé de monter au créneau pour faire enfin cesser le déterrage des blaireaux dans la région Auvergne-Rhône-Alpes. One Voice, la LPO, Animal Cross, l'ASPAS, Aves France et France Nature Environnement Aura ont ainsi déposé huit recours contre l'ouverture, au printemps prochaine, d'une nouvelle saison de chasse au blaireau. Cette pratique, qui semble venue d'un autre temps, s'illustre par sa barbarie et sa cruauté.

L'association One Voice a déjà mené, par le passé, un reportage en caméra cachée parmi des amateurs de cette chasse. Le constat était aussi édifiant que terrifiant. Les associations dénoncent :

Cette pratique de chasse moyenâgeuse consiste à envoyer des chiens dans les terriers de blaireaux pour les acculer, à creuser la terre à l’aide de pelles, de pioches et de barres à mine, souvent pendant des heures, puis à extirper les animaux terrorisés de leur abri à l’aide de grandes pinces pour ensuite les abattre par arme à feu ou arme blanche.
Source : Pixabay

Plusieurs arrêtés préfectoraux ont été pris pour autoriser la vénerie sous terre dès le mois de mai 2023. Pratiquée par une poignée d'irréductibles qui n'y voient là qu'une tradition, la chasse au blaireau vit peut-être ses derniers mois, car les associations sont bel et bien déterminées à la faire définitivement interdire sur l'ensemble du territoire français.

Elles ont par ailleurs bon espoir de voir leur requête aboutir, car de plus en plus de tribunaux se rangent de leur côté en faisant annuler les arrêtés les uns après les autres. Le collectif conclut ainsi :

L’espoir donc qu’enfin notre pays entre dans le XXIe siècle et laisse derrière lui la barbare vénerie sous terre.
Publicité