Vivre Ensemble

Attention au retour des épillets, dangereux pour votre chien

Publié le
29/4/2023

Les épillets sont des petits épis qui se trouvent au bout de certaines plantes, et qui peuvent causer de graves problèmes de santé à nos amis les chiens. Normalement, la saison des épillets commence courant juin et dure tout l'été, mais cette année, avec la sécheresse actuelle, ces petits épis sont apparus plus tôt que d'habitude. Dans les Alpes-Maritimes, par exemple, les herbes sont déjà sèches et grillées par endroits, et on peut y trouver des épillets dispersés un peu partout. Comme l'explique Thibaut Rysman dans son article publié le 28 avril 2023 sur le site France 3 Côte d'Azur, une fois dans l'oreille d'un chien, la seule solution est de se rendre chez le vétérinaire, mais il existe toutefois quelques moyens de s'en prémunir.

Si votre chien se met soudainement à secouer la tête fortement et de manière répétitive, il est possible qu'un épillet se soit introduit dans son oreille. Les épillets sont de petits bouquets d'épis de la taille d'un ongle, qui peuvent s'accrocher aux poils des chiens et se diriger vers les oreilles ou les narines. Comme les épines d'un oursin, les épillets possèdent des petites piques invisibles à l'œil nu qui agissent comme des harpons, ce qui peut causer une douleur intense et des dommages permanents si le problème n'est pas traité rapidement.

La seule solution pour retirer un épillet de l'oreille d'un chien est de se rendre chez le vétérinaire, et ce, rapidement. Une fois que l'épillet est posé sur le poil, il ne fait que progresser et ne ressortira jamais. Si vous n'agissez pas rapidement, l'épillet peut finir par atteindre le tympan et causer des dommages irréparables. Le vétérinaire utilise une pince très longue et fine pour retirer l'épillet de l'oreille de l'animal, ce qui peut être très douloureux pour lui. Pour soulager la douleur, le vétérinaire peut avoir recours à une sédation au gaz, mais même avec cette technique, le chien peut se réveiller brutalement et être très nerveux à l'intervention.

Pour éviter que votre chien ne soit victime d'un épillet, il existe plusieurs précautions à prendre. Tout d'abord, il est recommandé de couper la tête aux épillets avant qu'ils ne se développent, en passant la débroussailleuse dès les premières pousses de printemps et le plus régulièrement possible. Il est également conseillé de raser la partie intérieure des oreilles de votre chien avant le conduit, afin que l'épillet n'ait rien pour s'accrocher. Si les oreilles ne sont pas entretenues, il est possible de les graisser avec de la vaseline avant les promenades, pour que l'épillet ne puisse pas progresser.

Enfin, il est important de prendre le temps d'inspecter votre chien après chaque promenade, pour détecter la présence d'épillets dans son pelage. Les épillets peuvent aussi se loger entre les doigts de la patte, où ils peuvent progresser dans les tissus et causer des dommages importants, voire atteindre des organes vitaux. Il est donc recommandé de raser et d'entretenir soigneusement ces zones chez votre animal.

En cas de suspicion d'un épillet dans l'oreille ou la narine de votre chien, il est important de consulter immédiatement un vétérinaire. Le temps est en effet crucial, car plus l'épillet reste dans l'oreille ou la narine, plus il risque de causer des dommages importants et de s'enfoncer dans les tissus. Le vétérinaire peut retirer l'épillet à l'aide d'une longue pince fine, mais une sédation légère peut être nécessaire pour éviter que l'animal ne bouge et ne souffre pendant la procédure.

Publicité